Accueil Développement durableL’engagement de l’Institut océanographique Paul Ricard

L’engagement de l’Institut océanographique Paul Ricard

Le développement durable en Méditerranée implique d’entretenir et de promouvoir la diffusion de connaissances sur cette mer. L’Institut océanographique Paul Ricard apporte sa contribution.

Depuis sa création cet Institut s’inscrit dans une démarche d’information et de sensibilisation, alors que le mot écologie, qui représente une science et non un courant de pensée ou de prise de position, était à peine prononcé.

Dans les années 1960, Paul Ricard, créateur de l’Institut, et le Dr. Alain Bombard rejetaient l’idée même de concevoir la mer comme une poubelle. Alors délégué général, le Naufragé volontaire a rejoint le Groupe Paul Emile Victor, dont l’objectif était de créer une cellule de lutte contre la pollution et de faciliter la réalisation de documents pour la défense de l’homme et de son environnement. Ainsi, il proposait au Pr Vicente de réaliser la première étude de planification écologique de compatibilité des usages marins, dont l’édition était prise en charge par l’Institut océanographique Paul Ricard.

Depuis, l’Institut poursuit un engagement fort pour la mer en utilisant les supports de l’information, de la formation et de la recherche. L’idée d’associer recherche et communication comme deux outils indissociables d’un même projet en faveur de l’écologie était novatrice. Les actions se sont tournées en priorité vers les scolaires, puis le grand public avec la mise en place de cycles de conférences, ainsi que l’utilisation de divers médias d’information.

ACTIONS VERS L’ÉDUCATION ET L’ENSEIGNEMENT
L’impact anthropique sur le littoral est complexe et insidieux, à la fois visible et invisible. Ces dernières décennies on a pu observer des phénomènes inquiétants : mitage des paysages par une forte promotion immobilière, bétonisation des côtes, surfréquentation et destruction de lieux exceptionnels, pollution et diminution des ressources en eau douce, amoncellement de déchets non dégradables tels que les plastiques.

Des études scientifiques mesurent l’impact sur l’environnement de ces nouveaux matériaux inventés par l’homme et non recyclés par la nature.

L’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer et l’Université de Liège ont estimé à 250 milliards la quantité de microdéchets de plastique flottants dans les eaux de la Méditerranée. Pour ne pas amplifier ce phénomène et améliorer la préservation de notre environnement, il faut faire évoluer les comportements par l’information et la sensibilisation. www.expeditionmed.eu

- Dès 1972, une initiative originale et novatrice de l’Institut océanographique Paul Ricard voit le jour avec la création des Journées propreté des plages, en partenariat avec les enseignants. Ce concept évolue au cours du temps en y associant d’autres disciplines scientifiques ou artistiques, comme à Marseille, l’action Sous la plage, des idées pour ma planète organisée par l’association musicale La Lyrone. www.lalyrone.org

- Participation à la réalisation d’une formation sur la biologie marine et l’impact des pollutions pour les enseignants du primaire et du secondaire avec l’Académie de Nice.
Soutien aux enseignants pour la formation des éco-délégués dans les collèges. L’éducation au développement durable (E.D.D) s’intègre désormais dans les programmes scolaires.
- Actions de sensibilisation au milieu marin auprès des jeunes et du grand public, en relation avec diverses associations dont Destination Planete Mer : mini-croisières, ateliers de la mer, voyages d’étude, forums, lâchers de tortue en collaboration avec le CestMed… www.destinationplanetemer.fr | www.cestmed.org

Titre de l'image

- Patricia Ricard, présidente de l’Institut océanographique Paul Ricard, a été la marraine du 2e Trophée des Têtes Vertes, une rencontre pour la découverte d’un site dédié au Primaire et un accompagnement des professeurs et leurs élèves dans l’éducation au développement durable. trophees.tetes-vertes.fr
- Adhésion au Réseau Mer de la région PACA, qui renforce notre conviction sur l’éducation comme moyen incontournable pour favoriser les comportements individuels respectueux du milieu naturel. www.reseaumer.org | ecorem.fr

ACTIONS DE SENSIBILISATION DU PUBLIC
- Présence dans plusieurs grandes manifestations : le Grand Pavois de La Rochelle, le Salon nautique de Paris, celui de Marseille, le Festival mondial de l’image sous-marine, Science Frontières, les Journées européennes de la plongée enfant (JEPE) et son équivalent organisé par la FFESSM, Sirenia

- Action à grande échelle avec la participation au congrès mondial de l’UICN à Barcelone, regroupant des bateaux ambassadeurs sous le nom d’Armada Bleu.
- Campagnes d’information en faveur d’espèces sensibles ou menacées (oursin, mérou, hippocampe...) et élaboration de projets sur la reproduction de nacre, grande patelle, hippocampe, oursin…

ACTIONS D’INFORMATION SCIENTIFIQUE ET DE PROMOTION DE LA RECHERCHE
- Engagement en faveur des étudiants, en 1992, avec la création de la bourse : Aidons l’eau, aidons la vie.
- Participation et soutien à plusieurs séminaires et colloques pour la diffusion des résultats scientifiques.
- Création de la revue Marine-life et du site internet. www.marinelife-revue.fr

ACTIONS INNOVANTES DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT TECHNIQUE
- Signature du premier contrat scientifique sur le thème de la valorisation des espaces côtiers avec une approche pluridisciplinaire (Programme Ecotron du CNEXO).
- Collaboration exemplaire en recherche fondamentale et appliquée avec l’industrie (Elf aquitaine/groupe Total) pour l’étude de la biodégradation des hydrocarbures à la mer.
- Première mise en œuvre régionale d’une recherche en aquaculture expérimentale, suivie d’une formation aquacole : installateur en aquaculture et valorisation des produits de la mer, ainsi qu’une position d’expertise auprès des professionnels.

- Innovation en matière de recherche, en partenariat avec des sociétés privées : projet Digue verte et captage d’eau douce issue de source sous-marine.

Au final, par leur diversité et leur complémentarité, ces actions et ces activités font de l’Institut océanographique Paul Ricard un acteur et un interlocuteur privilégié dans le domaine de la découverte et de la sauvegarde du milieu marin.
Aujourd’hui, la prise de conscience environnementale et les défis écologiques poussent à redoubler de vigilance et d’efforts.

À consulter
Liens

- Expédition Méditerranée en Danger : www.expeditionmed.eu
- Association musicale La Lyrone : www.lalyrone.org
- Destination Planete Mer : www.destinationplanetemer.fr
- Centre d’Étude et de Sauvegarde des Tortues Marine de Méditerranée : www.cestmed.org
- Trophée des Têtes Vertes : trophees.tetes-vertes.fr
- Réseau Mer de la région PACA : www.reseaumer.org
- La revue Marine-life : www.marinelife-revue.fr