Accueil InstitutHistoireReconnaissance scientifique

Reconnaissance scientifique

1977
PREMIER CONTRAT DE RECHERCHE

Aux Embiez, la Fondation scientifique Ricard est associée au programme Ecotron du CNEXO* visant à contrôler la production de matière vivante en zone littorale.
L’équipe obtient (1977) son premier contrat de recherche et gagne la reconnaissance de la communauté scientifique.
En 1980, le CNEXO enverra l’Institut appliquer les résultats de ses recherches sur les structures aquacoles du Centre océanologique du Pacifique, à Tahiti.

*Centre national pour l’exploitation des océans (CNEXO) devenu l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER).

JPEG - 61.7 ko

1979
VIVRE AVEC LA MER
 
Les expositions itinérantes conçues avec l’architecte Jacques Rougerie, Habiter la mer (1979-1985), puis Vivre avec la mer (1986-1993), patronnée par cinq ministères, attirent plus d’un million de personnes.
Jacques Rougerie : « Avec la Fondation océanographique Ricard, nous avons transmis au grand public un message annonciateur d’une vision prospective sur les nouveaux rapports de l’homme et de la mer dans les domaines de la connaissance, de l’exploitation et de la gestion. »

JPEG - 40.5 ko
Maquettes de village sous-marin. // Jacques Rougerie à l’intérieur de l’une de ses bulles sous-marines. [Ph. J. Rougerie Architecte] // Exposition Vivre avec la mer.

LA MER ET L’ENFANT
La Fondation océanographique Ricard lance le concours de dessin La mer et l’enfant avec l’Éducation nationale et la Fédération française des clubs UNESCO.
Placé sous l’égide du Programme des Nations Unies pour l’Environnement et du Festival mondial de l’image sous-marine (1991), le concours prend une dimension internationale pour s’appeler La jeunesse et la mer puis Aidons l’eau, aidons la vie.

VIE MARINE
Le Pr Nardo Vicente crée la revue scientifique Vie Marine devenue Marine Life (1992).

JPEG - 45.2 ko
Remise des prix du concours La mer et l’enfant par Jean-Charles Arnaud et André Segui, respectivement président et secrétaire général de l’Institut. // Poulpe dessiné par Vasiliev Anton, 5 ans. // Couverture du premier numéro de Vie Marine.