Accueil Observation en mer d’une ponte de grande nacre !

Observation en mer d’une ponte de grande nacre !

Ce phénomène rarement observé en pleine eau a été vu et photographié par un plongeur de Villefranche-sur-Mer : une ponte massive sortant des valves entr’ouvertes du coquillage.

Le 30 août dernier, Jean-François Murtin, plongeur, a eu la chance d’assister à la ponte d’une grande nacre et de pouvoir photographier la scène, rarement observée. Sur les conseils du Dr Jean de Vaugelas du Laboratoire ECOMERS de l’Université de Nice qui intervient avec l’Institut dans le Réseau de veille écologique de la grande nacre, il nous a communiqué ses clichés exceptionnels.

On peut y observer une ponte massive sortant des valves entr’ouvertes du bivalve. De couleur rouge orangée, elle est constituée par l’enroulement d’un ruban gélatineux contenant les œufs (photo 1). Ce ruban va progressivement se désagréger à son arrivée dans l’eau, libérant ainsi les œufs (photo 2).
Ce phénomène avait été étudié par Sergio Trigos au cours de son travail de thèse à l’IOPR, en milieu contrôlé sous le hall d’aquaculture de l’Institut. Obtenant également l’émission du sperme par un autre individu, il procédait à la fécondation des œuf, et en obtenait le développement. C’est un des chapitres clefs de sa thèse soutenue au mois de Mars 2017 à l’Université catholique de Valencia.

Un bivalve hermaphrodite

Pour que la grande nacre de Méditerranée émette sa ponte, il faut qu’elle soit stimulée, soit par l’émission des spermatozoïde par un congénère en phase mâle à proximité de celui en phase femelle (rappelons que Pinna nobilis est un bivalve hermaphrodite), soit par chocs thermiques en milieu contrôlé.

C’est probablement ce qui s’est produit dans le cas de l’observation de Mr Murtin, qui s’est trouvé au bon endroit et au bon moment, avec une température assez élevée en cette fin du mois d’Août induisant la ponte.

 Ne dit-on pas que « le hasard fait bien les choses » ? Mais il favorise les esprits préparés !

Pr Nardo Vicente, responsable scientifique de l’Institut océanographique Paul Ricard